Vous êtes ici

Sites à chauves-souris de Breil-sur-Roya (FR9301566)

La démarche

Vallée de la Roya

Le site Natura 2000 FR9301566 "Sites à chauves-souris de Breil-sur-Roya" a été désigné comme site d’intérêt communautaire (SIC) le 07 novembre 2013. Il fait partie de la Directive "Habitats" (92/43/CEE). L’arrêté de désignation en ZSC date du 26 juin 2014. Le DOCOB a été approuvé lors du comité de pilotage du 5 septembre 2014. Le site est entré dans sa phase d'animation le 1er janvier 2015.

Le site, ses richesses, ses activités

Le site Natura 2000, s’étend sur un secteur caractéristique de l'étage méditerranéen influencé par le climat ligure et des Apennins. Traversé par le fleuve transfrontalier de la Roya, ce site offre une grande variabilité altitudinale (de 182 m à 1602 m).

Les principaux foyers de diversité biologique se situent en rive gauche de la Roya, sur les versants surplombant la commune de Breil-sur-Roya et la crête frontalière, ainsi que dans la partie sud du site, secteur plus marqué par les influences méditerranéennes.

Les formations les plus remarquables au niveau végétal, sont les ostryaies, la végétation des falaises et les anciennes terrasses de culture des oliviers. Le principal enjeu se porte sur les forêts alluviales, dont le rôle est primordial pour les chauves-souris.

Notre-Dame du MontEn effet, ce site a été prioritairement désigné pour sa richesse en chauves-souris. Des populations importantes de Grand Rhinolophe, Rhinolophe euryale et surtout de Murin à oreilles échancrées (plus importante colonie de mise-bas pour la région) sont hébergées dans la Chapelle de Notre-Dame du Mont notamment. Hormis ce caractère exceptionnel, le site est également situé sur la zone centrale de l’aire de répartition connue du Spélerpès de Strinati. Chez les insectes, le Pique-prune (cinquième station répertoriée dans le département) et la Noctuelle des Peucédans constituent un enjeu prioritaire pour le site, tout comme l’écrevisse à pieds blancs dont on retrouve des densités notables dans la Roya. Enfin, concernant la flore, la gentiane de Ligurie est abondante en limite de site.

Ce site Natura 2000 à la particularité d'être centré sur le village de Breil-sur-Roya et ses habitations. Ainsi, l’activité humaine y est répandu mais très variable en fonction des secteurs. Le milieu aquatique est modifié par le lac de Breil-sur-Roya, qui est une retenue alimentant l’usine hydroélectrique située en aval du village. Plusieurs activités sont d’ailleurs susceptibles d’avoir un impact le long de la Roya. L’agriculture breilloise est marquée par un nombre encore important d’exploitation, principalement orientées vers l’oléiculture (surtout familiale, occasionnelle). L’activité pastorale est également présente sur divers secteurs du site. La gestion forestière du site par l’ONF est presque exclusivement orientée vers la protection. Enfin, les activités de sport et loisirs sont nombreuses : randonnée pédestre et équestre, VTT, canyoning, rafting, pêche, activités motorisées, etc.

Village et lac de Breil-sur-Roya